CloroxPro Blog – Informations professionnelles sur le nettoyage et la désinfection

Un blog d'experts de l'industrie consacré à la sensibilisation à la santé publique, aux meilleures pratiques et au rôle du nettoyage et de la désinfection de l'environnement, pour promouvoir des espaces publics plus sûrs et plus sains.

Pourquoi le changement est-il une bonne affaire? https://www.cloroxpro.ca/fr/blog/pourquoi-le-changement-est-il-une-bonne-affaire/ June 16, 2022 https://www.cloroxpro.ca/wp-content/uploads/2022/06/Screenshot-2022-06-16-084436.jpg
CloroxPro https://www.cloroxpro.ca/wp-content/themes/electro/img/global/logo.svg

Pourquoi le changement est-il une bonne affaire?

Bien que l’enthousiasme suscité par cette détente soit compréhensible après tant de mois de restrictions et de confinement, il est important de nous rappeler les leçons apprises pendant la pandémie et d’accepter que les gens soient devenus plus sensibles aux enjeux de santé publique.

L’«hygiène de façade»

Plusieurs articles ont été publiés ces derniers temps pour discuter d’une pratique que l’on pourrait qualifier d’«hygiène de façade», c’est-à-dire l’insistance à désinfecter les surfaces sans relâche afin de créer un sentiment de sécurité sans savoir à quel point ces mesures réduisent réellement le risque infectieux1,2.

Certains articles débattent des probabilités de transmission du virus de la COVID-19 (SRAS-CoV-2) à partir des surfaces inanimées3. Mais à mesure que la situation progresse et que nous en savons davantage sur le virus et son mode de transmission, une chose apparaît clairement: le redoublement de prudence face aux germes a élevé les normes en matière de propreté.

Le désir d’un retour à nos bonnes vieilles habitudes d’avant la pandémie est bien palpable, mais dans les faits, nous avons tous de bonnes raisons de nous adapter à la «nouvelle normalité» post-pandémie.

Évolution des mentalités

Dans ce monde nouveau façonné par la pandémie, on assiste à un changement des mentalités qui signale une victoire en matière de santé publique. À présent, les notions de prévention et de lutte contre les infections ne sont plus confinées aux seuls établissements de soins de santé, car plus que jamais, nous sommes tous conscients de l’importance de la désinfection au sein de nos entreprises (en tant qu’employés ou propriétaires), au sein des commerces et même de nos propres habitations4. Par la force des choses, la désinfection est devenue l’affaire de tout le monde, et cette responsabilisation généralisée ne peut être que positive!

Il est essentiel de rebâtir la confiance.

L’époque où les employés et les consommateurs toléraient un certain niveau de risque en termes de sécurité sanitaire dans les espaces publics est bel et bien révolue. Aujourd’hui, l’on constate que beaucoup de gens remettent en question cet acquis de confiance envers leur milieu de vie.

Voici certaines mesures élémentaires qui pourraient vous aider à rebâtir la confiance au sein de votre établissement5:

  • Donner accès à un produit assainissant pour les mains.
  • Mettre des serviettes désinfectantes à portée de la main.
  • Pour la sécurité des clients:
    • Nettoyer les surfaces après chaque interaction.
    • Prendre des mesures de nettoyage et de prévention plus rigoureuses.
    • Désinfecter le mobilier partagé et les espaces environnants en les traitant régulièrement par pulvérisation.
  • Pour la sécurité des employés:
    • Faire nettoyer régulièrement les équipements et les espaces partagés par une équipe ou une entreprise de services ménagers.
    • Désinfecter le mobilier partagé et les espaces environnants en les traitant régulièrement par pulvérisation.

Non seulement ces pratiques ont-elles été des plus pertinentes au cours de la dernière année, mais en plus, il est évident que les gens exigent désormais que la sécurité et la salubrité des lieux soient visiblement assurées avant de pouvoir faire de nouveau confiance aux établissements qu’ils fréquentent.

Élaborez un plan d’action.

Sachant que les attitudes ont changé et que les gens sont de plus en plus conscients des risques sanitaires, vous devez élaborer un plan de désinfection axé sur une utilisation efficace et optimale des produits désinfectants. Et comme il y a un temps et un lieu pour chaque chose, la désinfection doit, elle aussi, être effectuée aux bons moments et cibler les bons endroits. L’équilibre entre les deux peut grandement contribuer au maintien de la santé publique.

Désinfectez intelligemment.

Bien entendu, il faut que votre plan de désinfection cible les endroits où celle-ci importe le plus. Selon votre type d’établissement et la façon dont les gens utilisent les lieux, certains endroits peuvent se contenter d’un bon nettoyage, alors que d’autres ont besoin d’être nettoyés et désinfectés.

«Désinfecter intelligemment», cela veut dire appliquer les produits désinfectants en fonction des moments et des endroits où l’on en a le plus besoin afin de mieux gérer les stocks de produits et d’offrir un environnement aussi sécuritaire que possible aux personnes qui fréquentent les lieux6.

La désinfection intelligente fait également la part entre le nettoyage, l’assainissement et la désinfection à proprement parler.

  • Le nettoyage consiste à déloger physiquement la saleté, la poussière et les particules des surfaces. Les produits nettoyants ne peuvent pas porter d’allégations de destruction contre les bactéries ou les virus présents sur les surfaces.
  • L’assainissement consiste à réduire la charge bactérienne sur les surfaces. Les produits assainissantsne peuvent pas porter d’allégations de destruction contre les virus. Ils ne doivent donc pas être utilisés pour tuer ce type d’agents pathogènes.
  • La désinfection fait appel à des produits homologués pour la destruction des bactéries, des champignons et des virus sur les surfaces, y compris le SRAS-CoV-2.

Certains produits sont formulés pour nettoyer et désinfecter en une étape, ce qui signifie qu’ils contiennent à la fois des agents tensioactifs et un ingrédient antimicrobien pour nettoyer et désinfecter en une seule et même opération.

Allez encore plus loin.

Si vous avez besoin d’une plus grande assurance que toutes vos surfaces sont bien désinfectées, vous pouvez ajouter un système de désinfection par pulvérisation électrostatique à votre arsenal de nettoyage et de désinfection, ou le substituer à un autre produit ou processus faisant partie de votre protocole6. Par exemple, après avoir nettoyé les surfaces fréquemment touchées dans une salle de classe, vous pourriez utiliser un pulvérisateur électrostatique pour appliquer un produit désinfectant rapidement et uniformément sur toutes les surfaces de la pièce. Ces surfaces peuvent inclure des surfaces difficiles à nettoyer, telles que les chaises, les pupitres, ou encore, des surfaces souples. La pulvérisation électrostatique peut également être utilisée en guise de substitut aux serviettes et aux vaporisateurs à gâchette dans les aires de grande superficie difficiles à désinfecter manuellement, telles que les toilettes publiques, les vestiaires et les cafétérias.

Choisissez le bon partenaire.

Le bon partenaire peut:

  1. vous offrir les meilleurs produits désinfectants de l’industrie.
  2. vous soutenir dans l’élaboration de protocoles adaptés à votre établissement.
  3. vous offrir des marques de produits réputées et dignes de confiance dans le domaine de la désinfection.

CloroxPro® est le partenaire qu’il vous faut. Pour en savoir plus au sujet des produits offerts par CloroxPro®, visitez

Références

  1. Thompson D. Hygiene Theater Is Still a Huge Waste of Time. https://www.theatlantic.com/ideas/archive/2021/02/hygiene-theater-still-waste. Consulté le 5 juillet 2021.
  2. Judkis M. Deep cleans and disinfecting mists might not keep us from getting the virus, but they sure make us feel better [Internet]. The Washington Post. 2020 [cited 2020 Oct 6]. Accessible à https://www.washingtonpost.com/lifestyle/style/deep-cleans-and-disinfecting-mists-might-not-keep-us-from-getting-the-virus-but-they-sure-make-us-feel-better/2020/09/05/f428b8ee-e965-11ea-97e0-94d2e46e759b_story.htm. Consulté le 5 juillet 2021.
  3. Goldman E. Exaggerated risk of transmission of COVID-19 by fomites [Internet]. Vol. 20, The Lancet Infectious Diseases. 2020. p. 892–3. Accessible à https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(20)30561-2/fulltex. Consulté le 5 juillet 2021.
  4. Rosenberg E. Hygiene Theater or Hygiene Awareness? Looking Beyond COVID-19. https://www.cloroxpro.com/blog/hygiene-theater-or-hygiene-awareness-looking-beyond-covid-19. Consulté le 5 juillet 2021.
  5. Safety and cleanliness–make it or break it. https://www.deloittedigital.com/content/dam/deloittedigital/us/documents/offerings/offering-20200626-safety-cleanliness-covid.pdf. Consulté le 5 juillet 2021.
  6. Velez K. Smart Disinfection: Making the Most of Your Disinfectants. https://www.cloroxpro.com/blog/smart-disinfection-making-the-most-of-your-disinfectants/. Consulté le 5 juillet 2021.

Cet article vous a-t-il été utile?